Auteurs indépendants

Les lecteurs n’apprécient pas les coquilles. C’est un fait.

Cela les agace, n’ont-ils pas payé pour un travail de qualité ?

Si les lecteurs butent sur des mots mal orthographiés, des informations approximatives ou erronées, des phrases incompréhensibles, leur accès au sens est entravé et leur envie de lire se dissipe. Même s’ils s’accrochent, leur adhésion chute : ils appréhenderont le texte et son message avec méfiance, alors que la visée de l’écriture, au contraire, est de susciter la connivence, l’intérêt, la curiosité.

Reviendront-ils acheter votre second roman si le premier les a déçus ?

Quel type de commentaire vous laisseront-ils, à votre avis ?

 

smiley +     ou     smiley -